Visitez le guide complet de l'île de Pemba

Guide complet de l'île de Pemba

Faisant partie de l'archipel de Zanzibar, Pemba se situe entre l'île d'Unguja (connue officieusement dans le monde sous le nom de Zanzibar) et la Tanzanie-Frontière kenyane. Son nom arabe se traduit par l'île verte, un surnom approprié compte tenu de son paysage luxuriant de collines à la végétation dense. Entrecoupées de plantations de clous de girofle, ces collines sont séparées des criques secrètes et des plages de sable blanc de l'île par une ceinture de forêt dense de mangroves ; tandis que l'océan lui-même abrite certains des récifs coralliens les plus vierges d'Afrique de l'Est.

Avec beaucoup moins de monde et moins d'infrastructures touristiques que ses voisins Zanzibar, c'est une escapade hors des sentiers battus pour ceux qui veulent découvrir la vie insulaire authentique en plus de la plongée sous-marine et de la pêche de classe mondiale.

 

Une histoire de commerce et d'invasion

La préhistoire de Pemba reste voilée de mystère, mais il est probable que ses premiers habitants soient arrivés du continent africain il y a plusieurs milliers d'années. Dès 600 après JC, l'île est devenue une étape clé sur la route commerciale de la côte swahili. Les commerçants d'Arabie, d'Inde et de Chine utilisaient ses eaux profondes pour un mouillage sûr lorsqu'ils s'arrêtaient pour s'approvisionner en épices, en or, en ivoire et éventuellement en esclaves, tous transportés vers l'archipel depuis l'intérieur du continent. Le rôle de Pemba en tant que centre commercial a atteint son apogée entre le XIe et le XVe siècle.

 

A l'aube du XVIe siècle, elle est envahie par les colonialistes portugais.

 

Les Portugais ont maintenu le contrôle jusqu'au 17ème siècle, quand ils ont été chassés par les Arabes omanais. Le sultan de Mascate et d'Oman a déplacé sa capitale de Mascate à Stone Town sur l'île voisine de Zanzibar au début du XIXe siècle, et lorsque l'archipel est devenu un protectorat britannique en 1890, Pemba et ses îles sœurs sont restées sous la gouvernance du sultan omanais. En 1963, le protectorat a pris fin et quelques mois plus tard, plus de 20 000 personnes ont été tuées dans une révolution contre le sultan qui a abouti à la création de la République populaire de Zanzibar et Pemba.

 

En 1964, la république a fusionné avec le Tanganyika continental pour devenir la République-Unie de Tanzanie.

Plongée sous-marine et pêche

Aujourd'hui, Pemba est surtout connue non pas comme un centre commercial mais comme l'une des destinations de plongée les plus enrichissantes d'Afrique. Bien que l'île soit entourée de récifs coralliens de tous côtés, la majorité de ses sites de plongée sont situés au large de la côte ouest, où la terre plonge à des centaines de mètres dans les eaux profondes du canal de Pemba. Dominée par des pinacles et de magnifiques murs sous-marins, la topographie sous-marine de l'île offre un habitat naturel à toutes sortes de créatures marines, notamment des tortues, des requins de récif, des napoléons et de gros poissons.

Un courant fort est autant une caractéristique de la plongée à Pemba qu'une excellente visibilité et, en tant que tel, il convient mieux aux plongeurs expérimentés. Cependant, des entreprises comme Swahili Divers proposent des cours pour tous les niveaux d'expérience.

 

La proximité du canal de Pemba fait également de l'île le terrain de jeu idéal pour les pêcheurs au gros. Plusieurs charters proposent des excursions d'une journée et des safaris de pêche de plusieurs jours, vous donnant la possibilité de cibler six espèces différentes de marlins, dont le marlin noir, bleu et rayé. D'autres gibiers populaires fréquemment trouvés dans les eaux riches en nutriments du chenal vont de la carangue géante combattante aux thons à dents de chien et à nageoires jaunes.

Plages et faune

En raison de ses forêts de mangroves protectrices, Pemba a moins de plages accessibles que Zanzibar. Cependant, les lodges et les voyagistes proposent des excursions en bateau vers les criques qui jonchent la côte est plus calme de l'île, où les étendues de sable blanc ou rose sont dépourvues de touristes et baignées par une eau claire. La plage de Vumawimbi est probablement la plus célèbre de Pemba. Il est situé à l'extrême nord-ouest de l'île sur la péninsule de Kigomasha et ses rives isolées ressemblent à une carte postale du paradis qui prend vie.

Des entreprises comme Coral Tours organisent également des excursions d'une journée sur l'île de Misali, un havre inhabité au large de la côte ouest centrale de Pemba, célèbre pour ses belles plages, sa plongée haut de gamme et ses récifs peu profonds parfaits pour la plongée en apnée.

 

Sur terre, les passionnés de la faune devraient visiter le Kidike Flying Fox Sanctuary, qui abrite environ 4 000 renards volants endémiques de Pemba. Avec une envergure de 5,3 pieds (1,6 mètre), cette énorme chauve-souris frugivore est particulièrement impressionnante lorsqu'elle vole en tandem avec des centaines de ses compagnons de repos au-dessus de la canopée forestière. Vous pouvez également voir des renards volants sur les sentiers pédestres de la réserve forestière de Ngezi. Cette étendue intacte de forêt indigène offre un refuge sûr aux singes colobes rouges, aux singes vervets et à une multitude d'espèces d'oiseaux, dont le très recherché et endémique petit-duc de Pemba.

Toutes les promenades dans la réserve doivent être accompagnées par un naturaliste local.

 

Attractions culturelles

Il existe de nombreuses façons de découvrir la riche culture de Pemba. Participez à une visite de village pour apprendre comment les communautés rurales cuisinent, pêchent et fabriquent les produits dont elles ont besoin pour survivre ; ou visitez le vieux fort et le port d'esclaves de la capitale, Chake Chake, lors d'une visite de la ville. La plus grande exportation de Pemba est le clou de girofle et plus de 3,5 millions de girofliers poussent dans les fermes d'épices de l'île. Vous pouvez visiter les fermes ou découvrir comment les tiges de girofle sont transformées en huile essentielle à la distillerie d'huile de girofle ZSTC.

 

Ceux qui s'intéressent à l'archéologie devraient visiter l'un des nombreux sites laissés par le passé de la route commerciale de Pemba. Les ruines les plus complètes sont celles de Ras Mkumbuu (y compris une mosquée, des tombes et des maisons du XIVe siècle) et de Chwaka (qui abrite les ruines de Haruni, une ville qui a existé du XIe au XVe siècle). Le plus intéressant de tous est peut-être les ruines de Mkama Ndume, un palais du XVe siècle qui avait la particularité d'être la seule fortification connue sur la côte swahili. Pour tirer le meilleur parti de votre visite sur l'un de ces sites, assurez-vous de vous arrêter d'abord au musée de Pemba à Chake Chake, où des expositions sur le passé de l'île aident à les mettre en contexte.

 

Où rester

La nature isolée de Pemba en fait une destination évidente pour le voyageur de luxe, et il existe une poignée de lodges exquis parmi lesquels choisir. Il s'agit notamment de Constance Aiyana, dont les 30 villas minimalistes invitent l'océan adjacent dans votre espace de vie privé. Le complexe dispose également de son propre restaurant avec terrasse, d'une piscine à débordement et d'un spa. Lagon de Fundu dispose d'un centre de plongée privé et d'un choix de 18 bungalows de style safari sous tente, certains avec accès direct à la plage et un bassin profond. Pour l'option d'hébergement la plus unique de toutes, réservez la salle sous-marine à Manta Resort – un pont flottant au milieu de l'océan avec une chambre immergée aux parois de verre qui surplombe la vie aquatique qui passe.

Si votre budget ne s'étend pas à une telle extravagance, l'option routard Lala Lodge est un choix confortable avec de bonnes critiques de voyageurs dans la ville méridionale de Mkoani.

 

Comment aller là

Le moyen le plus simple de se rendre à Pemba est de voler avec une compagnie aérienne privée comme Coastal Aviation ou Auric Air, qui proposent toutes deux des vols réguliers quotidiens vers l'aéroport de Pemba (PMA) près de Chake Chake. Vous pouvez voler à Pemba de Arusha, Dar es-Salaam et Zanzibar, ce dernier trajet ne prenant que 30 minutes. Il est possible de voyager entre Zanzibar et Pemba sur un ferry, bien que la sécurité de ces navires soit discutable. Les ferries les plus fiables sont ceux exploités par Azam Marine. Si vous décidez d'explorer par vous-même une fois sur place, utilisez les minibus locaux ou les dala dalas pour vous déplacer.

 

Quand doit-on aller

La proximité de Pemba avec l'équateur signifie que les températures sont relativement constantes toute l'année, avec une moyenne tropicale de 80 F/26,5 C (bien qu'il puisse faire beaucoup plus chaud). Il y a deux saisons des pluies : l'une qui dure de novembre à décembre et l'autre d'avril à mai. Les pluies d'avril/mai sont si fortes que de nombreux lodges ferment pendant cette période. D'une manière générale, le meilleur moment pour voyager est pendant la saison la plus sèche (juin à octobre). La visibilité est meilleure pour la plongée, l'humidité est au plus bas et paludisme-les moustiques porteurs sont moins nombreux.

Cependant, les pêcheurs qui rêvent d'attraper des istiophoridés devraient viser à voyager entre septembre et mars.